Méthode Bio-Energie -Méthode psycho-corporelle (yoga et chakras)

2° Méthode psycho-corporelle : (yoga derviche)

                                                  ARKANAS MAJEURS.

                                 LE SECRET DE ÉTERNELLE  JEUNESSE

 Quelques  exercices de remise en forme ou d’éveil matinal énergétique  sont explicités à la demande, comme par exemple la présentation de certains enchaînements et postures du  yoga derviche qui est une branche psycho corporelle.

L’art, la philosophie et la science des « mouvements du yoga derviche » proche du yoga et du tai chi chuan,  tels qu’ils ont été enseignés et pratiqués par les derviches dans les secrets de leur confrérie, depuis les temps les plus anciens, sont maintenant accessibles en Occident.

Les  ARKANA (exercices secrets) fondamentaux  sont appelés par les derviches « exercice du rajeunissement ».

Simples et pourtant extraordinairement revitalisants, ils fortifient le corps en lui apportant santé, énergie, souplesse et détente. Ils rééquilibrent le psychisme, freinent le vieillissement et régénèrent l’esprit qu’ils rendent plus vif.

La stimulation et l’harmonisation  de nos ressources  physiques émotionnelles et mentales nous aident à être plus sereins, plus joyeux et créatifs face aux situations de la vie quotidienne.

Rappel des deux sources pathogènes possibles pour l’homme :

  • La première partagée avec la vie minérale et organique (homme, animaux, végétaux, air, eau, terre) est liée au monde qui l’entoure et dont il subit les agressions plus ou moins violentes.

Agressions verbales, chimiques,  pression psychologique, pollution atmosphérique, poison alimentaire : toutes ces influences perturbent la santé et conduisent à l’apparition de pathologies spécifiques. Tous les systèmes peuvent être atteints : le système nerveux et endocrinien, cardio -vasculaire, respiratoire ou digestif.

  • La seconde source est propre à l’être humain, parce qu’il possède la conscience qui conditionne une grande partie de nos pensées, de nos émotions et de nos actions. Elle est à l’origine de toutes ces questions existentielles, avec leurs cortèges d’angoisse, de mal être possible, dont les conséquences psychosomatiques aujourd’hui ne sont plus un mystère pour personne.

La méthode psycho-corporelle proposée de l’équilibre et la santé, aide l’être humain à relativiser les influences pathogènes extérieures en le rendant plus fort, plus équilibré et plus résistant .

Son action est dirigée vers la source pathogène intérieure :

Comment maîtriser au lieu d’être dominé par eux, (les effets déstructurant de l’angoisse, de l’anxiété, et de la dépression).

Devenir maitre de soi, seul maitre à bord dirai je, de ses mécanismes intérieurs, plutôt que d’être leur esclave en les subissant.

L’action sur les influences extérieures qui nuisent à la santé relève de l’écologie et de la sociologie au sens le plus large.

L’action sur les influences intérieures est liée à un travail de compréhension et d’une action personnelle conséquente. Celle-ci ne se limite pas à une connaissance intellectuelle mais englobe un savoir et un savoir faire émotionnel et physique.

Une partie de l’être humain est à l’état animal, et cette nature est responsable de la plupart des pensées, émotions et actions. Cet état de fait est la première limitation, la seconde étant le conditionnement familial, éducatif, social et religieux. Comprendre ceci est le début d’une vision juste de la situation de l’homme sur terre, qui est tout sauf libre.

Cependant la liberté devient possible quand il prend conscience de ses limitations et conditionnement, et qu’il commence un travail de transformation.

La méconnaissance de tous ces mécanismes est la raison majeure de l’aliénation intérieure de l’être humain, et de ses difficultés relationnelles, mais aussi de ses troubles de la santé et de son développement personnel.

L’accumulation de stress et d’émotions négatives ou conflictuelles perturbent les systèmes nerveux sympathique et parasympathique, entraînant une réaction en  chaîne des systèmes,  endocrinien, digestif, cardiovasculaire ou respiratoire, avec modification de la sécrétion de cortisol, d’endorphines.

Une conséquence évidente en est la diminution de la faculté d’harmonisation des mécanismes corporels et psychiques.

Les exercices proposés permettent de faire l’expérience de sensations physiques oubliées comme le calme et la paix, contribuant à reprogrammer positivement la sphère des sensations.

On se sent détendu : détente et sérénité prennent la place de l’anxiété et la nervosité. Grace à  ses sensations positives, le pratiquant retrouve une perception agréable de la vie ; il arrive à mieux se maîtriser lui-même, et a mieux accepter son environnement, qui n’est plus perçu comme stressant et agressif.

Ceci le conduit à une nouvelle joie de vivre et une plus grande confiance en soi et  des autres, qui permet une intégration positive dans la vie avec des effets positifs sur la santé.